fondant

Showing 4 Results Back Home

Le fondant de la mort qui tue

J’avais songé à un autre titre : le fondant d’Isa qui l’a passé à Laëtitia qui l’a donné à Joanne qui le transmet à la blogosphère mais cela m’a semblé un peu long. Vous l’avez compris, c’est le genre de recette que l’on se file entre copines ou cousines et même entre potes. Il n’y a pas  de sexisme culinaire !.  Je me suis tout de même permise de la revisiter légèrement en y ajoutant une motte de beurre salé.

Je partage donc cette recette du fondant au chocolat  de la mort qui tue et de surcroît express. Si un jour, vous êtes chargé(e) d’apporter le dessert, mais il est 19H00 et  vous venez à peine de vous en souvenir. Zen, en moins de 15 minutes la pâte est prête et en 22 minutes c’est cuit.

 

Nombre de gourmets : 8
Timing : préparation 15 minutes + cuisson : 22 minutes

200 g de chocolat noir
250 g de sucre
5 oeufs
125 g de beurre doux
125 g de beurre salé
2 cuillères à soupe de farine

  1. Allumer votre four à 180°C.
  2. Prendre un plat  pour  micro-onde (si vous n’avez pas de micro-onde, faites fondre au bain-marie). Dans ce plat, mettre la tablette de chocolat en petits morceaux et le beurre découpé en cubes. Faire chauffer au micro-onde pendant 3 minutes. Sortir le plat et remuer
  3. Dans un grand bol, mettre le sucre, puis casser les œufs. Remuer avec un fouet pendant 2 minutes.
  4. Ajouter le chocolat et beurre fondu dans le bol, remuer énergiquement puis ajouter la cuillère de farine. Remuer une dernière fois.
  5. Mettre la préparation dans un grand plat ou dans des moules individuels.
  6. Enfournez à 190 °C pour 23 minutes maximum si vous souhaitez que votre gâteau soit fondant

fondant au chocolat express

Le gratin dauph crémeux des sous-bois

Le gratin dauphinois, un grand classique me direz- vous ? oui mais indémodable.
Suite à une petite étude de marché, je me suis rendue compte que la recette familiale n’est pas la version originale lactée des Dauphinois. Le gratin dauph dont j’ai hérité est 100% crème fraîche. Il est donc savoureux et fondant, mais il peut déplaire aux inconditionnelles de ce gratin de pommes de terres fait avec du lait.
Même si la recette est simplissime, voici quelques astuces à connaitre pour réussir à coup sûr son gratin dauphinois :
1-Les patates : des Mona Lisa de préférence pour garder une chair ferme et onctueuse.
2-De la crème fraîche, on peut débattre si vous voulez avec les fervents défenseurs des gratins  dauphinois au lait : mais c’est tellement moins savoureux.
3-De l’ail, au fond du plat et du thym par-dessus.

Et pour rehausser le goût et donner au gratin une saveur de sous-bois : ajoutez des cèpes ou morilles, merci Marjorie !. J’avais des cèpes séchés que j’ai déshydraté 30 minutes dans de l’eau tiède, essorés puis coupés en petits morceaux.
Un plat idéal pour une grande tablée de petits et grands !

gratin-dauphinois3

Nombre de convives : 6
Timing : 15 minutes de préparation + 40 minutes de cuisson

1,5 kg de pommes de terre (Mona Lisa de préference)
60 cl de crème fraîche
2 gousses d’ail
une branche de thym
sel et poivre du moulin
quelques cepes ou morilles frais ou secs (les désydrater 30 à 40 mn dans de l’eau tiède, puis les essorer)

  1. Éplucher les pommes de terre, rincer, sécher et découper les en rondelles.
  2. Émincer vos champignons en tous petits morceaux.
  3. Prendre un grand plat à gratin (il est préférable d’avoir une petite couche de pomme de terre) et écraser au fond 2 gousses d’ail.
  4.  Mettre une première couche de pommes de terre (1/3), saler, poivrer, ajouter 20 cl de crème fraîche, puis parsemer de champignons.
  5. Refaire la même chose 3 fois.
  6.  Ajouter quelques feuilles de thym par-dessus.
  7. Enfourner pour 45 minutes à 180°C

gratin-dauphinois-2

Chorba de décembre, en attendant Noël…

 

Bûche, 13 desserts, pin d’épice, Chorba … mixons, mélangeons pour un monde plus doux. La cuisine n’est elle pas un espace neutre et commun de partage entre les différentes cultures et  religions. Et si la gastronomie pouvait être un facilitateur de paix. Je vous laisse méditer …

Chorba, Ciobâ, churpa, sorpa, c’est à vous de choisir. Ce sont toutes des soupes traditionnelles d’Afrique du nord mais aussi d’Europe de l’est, d’Asie centrale et d’Afrique du nord. Le point commun de ces soupes : légumes, viande et féculent en sont les ingrédients principaux et font de ce mets un plat unique. Ma recette d’aujourd’hui : la chorba marocaine, servie le plus souvent au moment du Ramadan. Les recettes inspirée de la cuisine pendant le Ramadan sont délicieuses.

Idéale en période de grand froid, ce bouillon est revigorant. Le secret : faire revenir  les épices et les herbes  avec la viande pour qu’elle en soit imprégné avant d’ajouter l’eau et les tomates.

J’ai pris l’habitude de cuisiner ce plat la veille d’un apéro-dînatoire. Pas mieux qu’une bonne soupe, après s’être gavé de toats en tout genre et de chips, puis pour finir, un fondant au chocolat ou une assiette d’oranges à la cannelle (recette bientôt sur mon blog si j’arrive à ramener quelques oranges de mon voyage en Sicile).

img_5270

4 personnes
15 mn de préparation et 55 mn de cuisson

250 g de viande d’agneau au minimum (vous pouvez en mettre davantage)
2 oignons
3 belles tomates  (si c’est la saison) ou tomates en purée
1 botte de coriandre
2 branches de céleri ( branches et feuilles)
2 carottes
1 navet
1 grande courgette
100 g de pois chiches sec (La veille, faites tremper les pois chiches dans 2 fois leur volume d’eau)
70 g de vermicelle
2 cuil. à soupe de concentré de tomates
3 cuil. à soupe d’huile
1 litre d’eau
Épices : sel, 1 c à c de poivre noir, 1 c à c de curcuma, 1/ c à c de paprika, 1 c à c de gingembre en poudre, 1 c à c rass el hanout, 1 bâton de cannelle.
2 feuilles de laurier
1 citron
1 cuil. à soupe de menthe poivrée séchée

  1. Atelier nettoyage et découpage : découper la viande en petits morceaux, éplucher et couper  les légumes en dés et émincer les oignons. Laver le céleri et le couper en 3 morceaux. Laver et hacher la coriandre.
  2.  Dans une grande marmite, mettre l’huile et faites revenir les morceaux de viande avec les oignons, le sel et le poivre pendant 3 minutes.
  3. Ajouter les épices et le laurier et faites revenir encore 3 minutes.
  4. Ajouter l’eau, les tomates en purée, les pois chiches, les dés de légumes, la coriandre. Couvrir et faire mijoter 35 minutes environ.
  5. Vérifier que les pois chiches sont cuits. Diluer le concentré de tomates dans la sauce, ajouter la menthe et laisser cuire 10 minutes.
  6. Ajouter les vermicelles, remuer  et laisser cuire 7 minutes.
  7. Server dans des bols et ajouter quelques gouttes de citron.img_5269

Cake onctueux au citron & pavot

Complètement addicte des cakes au citron, j’ai fait de nombreuses tentatives avant de trouver la recette du cake acidulé qui font dans la bouche et qui craque sous la dent. La première fois ce fut un véritable « étouffe chrétien », puis une autre fois trop acide, j’avais dépassé la dose prescrite de jus de citron !. J’ai trouvé vendredi dans mon panier de légumes 3 citrons bio from Corsica (mon pays d’adoption). La saison de cet agrume couleur soleil touchant à sa fin, j’ai donc sauté sur l’occasion pour faire mon cake méditerranéen aux citrons Corses et graines de pavot.

Nombres de gourmets : 6
Timing : 20 mn de préparation et 50 mn de cuisson

200 g de farine
200 g de sucre
200 g de beurre salé
4 œufs
1/2 sachet de levure chimique
1 yaourt au citron
3 citrons BIO (j’insiste)
1 cuillère à café de vanille
4 cuillères à soupe de graines de pavot

Sirop : 150 g d’eau, 65g de sucre et jus de 2 citrons

    1. Mettre dans un saladier le sucre et le zeste de 2 citrons.
    2. Frotter entre vos doigts le sucre et le zeste puis laisser reposer 10 mn pour que la saveur citronnée se mélange au sucre
    3. Mettre votre four à chauffer : 170°C
    4. Ajouter les œufs, puis fouetter 1 mn
    5. Ajouter le yaourt, la levure puis la farine en 3 fois et enfin le beurre liquide et refroidi, les graines de pavots, puis mélanger l’ensemble.
    6. Une fois, l’appareil versé dans un moule à cake, mettre au four et faire cuire pendant 50 mn
    7. Pendant la cuisson, vous pouvez préparer le sirop en portant à ébullition l’eau et le sucre et  le jus de citron pendant 5 minutes.
    8. Pour imbiber le cake, profitez-en quand il est encore chaud. Faire des petits trous avec un cure-dent, verser le sirop, puis emballer le cake avec du film cellophane.
    9. Partager et déguster !

Avez-vous déjà testé avec des citrons verts ?

Cake fondant au citron & pavot

 

Navigate