Plus de douceur dans ce monde de patates

IMG_8582

Tout d’abord : Happy New Year, bon any nou, yeni yılınız kutlu olsun, nyak’omtsha, losar tashi delek (anglais, catalan, Turc, Afrique du sud, Tibétain).

En 2018, Cooking for peace. ça sonne mieux en anglais, non ? La cuisine pour faire tomber les frontières : c’est une belle leçon d’ouverture que nous transmet Yotam Ottolenghi, israélien et Sami Tamimi palestinein dans leur livre de recettes, titré : Jérusalem que je ne quitte plus depuis 2 mois et offert par Matthieu Trouillet futur chef étoilé. Dixit les deux auteurs dans la préface : « L’houmous finira par rassembler les jérusalèmites ». Alors,Trump mange du houmous et occupe toi de ta femme ou à défaut de tes tours.

La cuisine méditerranéenne a toujours été une grande source d’inspiration, peut-être mes origines grecques par ma grand-mère paternelle. J’ai commencé par les tajines mais je m’en suis un peu éloignée, surement à la  vue de  la quantité de beurre dans lequel je devais faire rissoler les oignons. Puis, je viens de découvrir cette cuisine  moyen-orientale aux croisées des religions et de ces peuples. Un ingrédient de cette gastronomie jésusalémite,  très vogue ces derniers temps : le pois chiche. On ne parle que de houmous à la radio. « On va déguster » de Régis Gaudry sur France Inter, lui a même consacré une émission toute entière. Mais,  au delà du pois chiche, ce bouquin me fait redécouvrir des légumineuses ou légumes délaissés  comme les fèves,  le chou rave. Le chou rave fut  LA révélation 2018. Mais, c’est pour la prochaine fois.

Mais, aujourd’hui, c’est au tour de la patate douce d’être à l’honneur, avec une version décalée : du chaud/froid et sur la langue de la douceur, du piquant, de l’aigreur.

Patates douces rotis & piment

Pour 4 convives
30 minutes de préparation
1 kg de patates douces
5 cuillères à soupe d’huile d’olive
4 cl de vinaigre balsamique
20 gr de sucre en poudre
12 oignons nouveaux ou 1 gros oignon rouge
1 piment rouge
150 gr de fromage de chèvre tendre ou feta
sel et poivre du moulin
  1. Préchauffez le four à 240°C. Lavez les patates douces, sans les peler coupez les pour en faire de longues frites. Mélangez les dans un plat avec 3 cuillères d’huile d’olive, salez et poivrez et enfournez 25 mn.
  2. 10 minutes avant de sortir les patates douces du four,  préparez  la réduction balsamique  :versez le vinaigre balsamique et le sucre dans une petite casserole. Portez à ébullition, puis laissez mijoter 2 minutes à feu bas. La réduction continuera à épaissir, si c’est trop épais, verser une goutte d’eau avant de servir.
  3. Faites chauffer 2 cuillères d’huile d’olive avec les oignons et le piment. Laisser revenir 5 minutes à feu moyen en remuant souvent.
  4. Une fois les patates douces sorties du four, déposez les oignons et le piment, arrosez de réduction balsamique, parsemez de fromage de chèvre émiettés.
  5. L’été, vous pouvez  y ajouter des fiches fraîches (6 figues coupées en quatre),

 

Leave A Reply

Navigate